Bardzo tanie apteki z dostawą w całej Polsce kupic cialis i ogromny wybór pigułek.

0005187/16 p ufsbd/urcam

0005187/16 P UFSBD/URCAM 22/10/02 12:26 Page 10 Précautions d’usage pour
les patients à risque
La prise en charge des
PRÉCAUTIONS À PRENDRE DANS
patients dits « à risque »
LE CADRE DE LA PRESCRIPTION
en pratique quotidienne
Attention aux interactions médicamenteuses. Ne pas hésiter à nécessite des
précautions générales,
voire spécifiques dans
certains cas.

PRÉCAUTIONS À L’ÉGARD DE PATHOLOGIES
CONCOMMITTANTES ET/OU
DE COMPLICATIONS ASSOCIÉES
La présence de pathologies et/ ou de complications nécessite 1. DE FAÇON
de prendre, en plus, des précautions spécifiques à ces patho- GÉNÉRALE :
logies et/ou à ces complications, ainsi que vis-à-vis des pres-criptions qui s’inscrivent dans leurs traitements. PRÉCAUTIONS CONCERNANT LA CONSUL-
TATION ET LES INFORMATIONS MÉDICALES
Ne pas hésiter à demander une consultation en présence PRÉCAUTIONS À PRENDRE DANS
d’une suspicion de pathologie (rôle de dépistage). LE CADRE DE SOINS URGENTS
Si des soins urgents s’imposent, ils seront le plus souvent • En cas d’incertitude sur l’état de santé du patient pour des réduits au minimum et ne seront envisagés qu’après consulta- compléments d’information (pathologie, traitement, posologie, tion médicale. Dans les formes sévères ou dans le cas de symp- modalités, suivi, niveau de contrôle).
tomatologie, ils seront de préférence réalisés en milieu hospi- • Pour définir, selon les soins envisagés, les modalités et les talier et sous surveillance médicale. Enfin, s’ils sont nombreux éventuelles modifications concernant le traitement.
et stressants, il sera également souhaitable dans certains casde les réaliser en milieu hospitalier. PRÉCAUTIONS À L’ÉGARD DU STRESS
• Le contrôle de l’anxiété et la réduction du stress doiventconstituer les préoccupations prioritaires du praticien et ce, 2. PRÉCAUTIONS SPÉCIFIQUES :
encore plus, chez les patients à risque. QUELQUES EXEMPLES
• Il sera parfois nécessaire d’avoir recours à des médications entenant compte des interactions éventuelles avec un traitement Certaines pathologies nécessitent des précautions particulières liées à la spécificité de la maladie ou du traitement. • Les soins seront, si possible, de courte durée et réalisés de • Précautions vis-à-vis du risque Oslérien.
• Précautions à l’égard des troubles de l’hémostase et de la • Le patient sera revu ultérieurement si toute manifestation coagulation : patient sous AVK (anti-vitamine K) - acétylsalicy- d’appréhension ou d’anxiété apparaît pendant le rendez-vous. lique ou ticlopidine. Voir avec le médecin traitant.
• Précautions concernant les troubles ventilatoires : la diguepeut être contre-indiquée et la position assise conseillée (insuf- PRÉCAUTIONS À L’ÉGARD DE L’ANESTHÉSIE
fisance cardiaque – cardiomyopathie).
Pour un certain nombre d’affections, l’administration des • Diabétiques : traitement le matin, suite à un petit déjeuner anesthésiques doit se faire avec prudence et en concertation, normal -ne pas hésiter à interrompre le rendez-vous si la le cas échéant, avec le médecin traitant.
consultation déborde de l’heure habituelle du repas (administrerdu jus d’orange par exemple)- Garantir l’apport calorique si onest en présence de troubles de la mastication : prescription PRÉCAUTIONS À L’ÉGARD DU SUIVI
DU PATIENT
Contacter le médecin traitant pour une possibilité éventuellede modification de traitement. PRÉCAUTIONS À L’ÉGARD DU RISQUE
INFECTIEUX
Les mesures universelles d’hygiène et d’asepsie doivent êtrerespectées pour réduire au minimum le risque de transmissioncroisée de pathologies infectieuses bactériennes et/ou virales.
0005187/16 P UFSBD/URCAM 22/10/02 12:26 Page 11 Interactions
médicamenteuses
L’interrogatoire médical du patient se doit de faire mention- ner les traitements médicaux suivis, leur posologie et leur durée. Cette phase de l’entretien préliminaire est primordialepour définir si nécessaire une prescription complémentaire à Spécialités
Principales
interactions
Afin d’éviter les interactions médicamenteuses et leurs Antibiotiques
complications , il ne faut pas hésiter à se faire préciser par le médecin traitant les détails concernant la pathologie et le Voici à titre d’exemples quelques interactions parmi celles qui concernent la pratique quotidienne en dentisterie.
(Liste non exhaustive - Se référer au Vidal) spectre élargi : (Ampicilline et apparentés)Amoxicilline : Spécialités
Principales
Pénicillines
interactions
Antalgiques niveau 1
Salicylés
(aspirine)
Cyclines
inflammatoires
et dérivés
Macrolides
Antalgiques niveau 2
Sédatifs
Codéïne et
dérivés
Anxiolytiques
Neuroleptiques
sédatifs
Dextropro-
poxyphène

Source: http://www.cnsd77.fr/dossiers/infos_medic/precaution%20patients%20risque.pdf

cultuurwetenschap.be

LIBERTY, TYRANNY AND THE WILL OF GOD: THE PRINCIPLE OF TOLERATION IN EARLY MODERN EUROPE AND COLONIAL INDIA Jakob De Roover1 & S.N. Balagangadhara2 Abstract: Early modern political thought transformed toleration from a prudential consideration into a moral obligation. Three questions need to be answered by anyexplanation of this transition: Did religious toleration really become

1schema verbale aperture offerte

CONSORZIO UNIVERSITARIO DELLA PROVINCIA DI RAGUSA VERBALE DELLA GARA D'APPALTO DEI LAVORI DI MANUTENZIONE COPERTURA A TETTO EX DISTRETTO MILITARE A RAGUSA IBLA OGGI SEDE DELLA FACOLTA’ DI AGRARIA DELL’UNIVERSITA’ DEGLI STUDI DI CATANIA. L'anno duemilaundici il giorno undici del mese di aprile alle ore 15,00, in Ragusa, nella sede del Si insedia la Commissione esaminatrice costituita

Copyright © 2010-2014 Medical Articles